- Blogue -

Le type de clientèle

 

Depuis quelques jours, une future AV se pose beaucoup de questions concernant le type de clientèle qui fait appel à nos services. Conséquemment, la belle Vicky Boivin de La collaboratrice virtuelle et moi l’avons guidé en lui mentionnant que les entrepreneurs, tous les domaines confondus, peuvent s’intéresser aux services d’une adjointe virtuelle.

 

Vicky a une clientèle très variée, tout comme moi et plusieurs autres AV aussi. Par contre, il ne faut pas oublier que c’est toi qui décides avec qu’elle clientèle tu veux faire affaire. Perso, j’aime apprendre et j’aime aussi la diversité que les différents domaines m’apportent.

 

Or, si tu ne connais pas le domaine de l’immobilier et que tu ne veux rien savoir d’en apprendre les rouages, ne va pas offrir tes services à une agente immobilière ou à un organisme de logements abordables... Si en revanche tu n’y connais rien, mais que tu as soif d’apprendre et que ça te tente de savoir tous les petits secrets de ce champ d’expertise, go ahead.

 

Ah pis, c’est beiiiiin correct si toi tu ne veux que travailler avec un seul type de client. Your business, your choices.

 

Les tâches ne changent que très rarement, peu importe le type de clientèle. Une base de données reste une base de données, la prise de courriel et le montage de PPT aussi. Ce qu’il faut savoir à tout prix, c’est que tu dois offrir ce que tu es CAPABLE d’offrir. Si tu n’as aucune idée comment gérer un compte Instagram, ne t’improvise pas gestionnaire de réseau social. Si ça t’intéresse d’ajouter ça à ton offre, perfectionne-toi.

 

Moi, je suis street smart. Ça veut dire que j’ai appris ce que je connais avec l’expérience. Oui, j'ai plusieurs années d'études diverses en bagage, mais avec 17 ans de métier, t’en apprends des affaires. Ça ne m’empêche pas de suivre des petites formations ici et là ou des tutoriels sur YouTube quand je me pose des questions.

 

Par contre, si tu n’as jamais travaillé dans la Suite Office, je t’invite à te poser des questions sur les raisons pour lesquelles tu veux être adjointe virtuelle. C’n’est pas un passe-temps, c’est une carrière. Bein, pour moi entoucas...

 

Me suis-tu?!

Vicky a un bon point

 

« Il n’y a pas de recette magique. Tu dois développer tes propres outils et t’ajuster selon le besoin des clients, mais c’est certain que tu dois connaitre des trucs de base, certains logiciels, etc. »

Peace out!

 

 

 

 

Please reload